Coup de Coeur pour un terroir

Max de Pourtalès est revenu à ses origines bordelaises avec l’acquisition en 1998 du château Doyac situé dans l’appellation Haut-Médoc. Son épouse Astrid quitte le milieu du théâtre Newyorkais pour l’accompagner dans cette nouvelle aventure. Ensemble ils ont un coup de coeur pour ce magnifique vignoble dont les origines sont anciennes comme en témoigne le « Bordeaux et ses vins » des Editions Féret de 1850.

IMG_7009
Photo Doyac Pierre Perrin 024

De nouveaux chais

D’importants travaux de rénovation ont été effectués aussi bien dans les vignes que dans les chais. Suite à l’agrandissement du vignoble en 2009, Max de Pourtalès a fait construire un nouveau chai de conditionnement et un nouveau chai à barriques, afin d’optimiser l’élaboration du vin. De plus, une salle de dégustation munie d’un four à pizza professionnel permet de recevoir aussi bien les journalistes que les touristes amateurs de vin et de pizzas. Tout est réuni pour permettre à ce vignoble de s’exprimer dans les meilleures conditions possibles.

La personnalité de Château Doyac

« Ma philosophie, précise Max de Pourtalès, est de ne pas faire des vins trop extraits comme le monde entier sait le faire mais au contraire, d’obtenir des vins fins et élégants. Cela n’empêche pas d’avoir de la matière, mais il faut respecter l’équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux. ». Entourés de leur équipe et des conseils de leurs oenologues Eric Boissenot et Marco Balsimelli, Max et Astrid de Pourtalès cherchent chaque année les assemblages qui respecteront le mieux le millésime et révéleront la personnalité du vin de château Doyac.

Photo Doyac Pierre Perrin 012